Delivrabilité

L’incidence de l’objet sur la délivrabilité d’un email

Tout d’abord qu’est-ce que la délivrabilité emailing ? La délivrabilité d’une campagne email désigne sa capacité à parvenir à ses destinataires en boîte de réception sans être rejeté, filtré ou mis dans un répertoire spam.


Un courriel peut donc se retrouver dans la boite de réception du destinataire, peut être filtré, ou atterrir dans les « courriers indésirables ». Il est également possible que votre email soit bloqué par les opérateurs de messageries. L’objet a-t-il une incidence sur la délivrabilité d’un courriel ?
Oui, nous avons pu voir ensemble dans un article précèdent l’importance du choix d’un objet pertinent et adapté à sa cible.
Vous trouverez quelques conseils ci-dessous afin de prendre en considération les enjeux de la délivrabilité zoomés sur l’objet :

1- Les spamwords

Un spamword est un mot à éviter au risque de se retrouver dans les spam et donc réduire son taux de succès. C’est valable pour l’objet mais également pour le corps de l’email.
 Voici quelques spamwords à éviter dans vos objets :
 – « gratuité »
 – « meilleur prix »
 – « urgent »
 – « 100 % satisfait »

2- Les emojis

Les emojis ne sont pas tous interprétés de la même façon selon les FAI ou les adresses mails. Il est donc nécessaire de s’assurer du résultat sur tous ces supports avant de les utiliser. De plus, tout comme les spamwords, les emojis peuvent avoir un impact sur la délivrabilité d’un email, c’est donc également un aspect à étudier avant envoi. Et enfin, il est fortement déconseillé d’utiliser des emojis à outrance.

3- La personnalisation

La personnalisation de l’objet génère un meilleur taux de succès et une meilleure délivrabilité. Mais lorsque nous évoquons la personnalisation ça n’est pas uniquement le nom et/ou prénom, il faut aussi mettre en avant un produit ciblé en fonction de la segmentation client.

Aujourd’hui nous retrouvons beaucoup d’email marketing avec un prénom afin d’espérer arriver en boite de réception principal. Cependant mettre en avant un produit, un moment de l’histoire de la marque ou encore une cause que la marque défend dont votre segment est sensible, va permettre de personnaliser différemment et d’atteindre votre cible qui sera plus disposée à placer vos emails en boite de réception principale, car elle aura un fort intérêt pour le suivi de vos communications.

3- La segmentation

La segmentation de votre cible reste la meilleure stratégie pour un ciblage efficient. En effet, il est primordial d’avoir une bonne connaissance de cette cible : son profil et ses comportements. En fonction des préférences de chacun vous pourrez attribuer une catégorie spécifique. Ainsi, vous éviterez d’envoyer du contenu qui n’intéresse pas certaines personnes et donc vous favoriserez l’ouverture des mails. Enfin, avoir une segmentation plus efficiente permet d’économiser de la bande passante et donc de réduire l’impact énergétique de votre campagne.

Paméla RENARD
Gestionnaire de campagne

Image: Freepik